Sophie Bachmann : L’éclatement de l’ORTF


C’est à une véritable micro-histoire de ce qui s’avère être « un des épisodes-clés de l’histoire de la télévision » que se livre Sophie Bachmann dans son étude de cas fouillée, issue de sa thèse rendue, il y a dix ans déjà, à l’Institut d’études politiques de Paris1. Il s’agit d’une radiographie détaillée d’un événement qui a changé la donne du paysage télévisuel français d’après-guerre, retraçant presque au jour le jour une période « des plus méconnues de l’histoire de la télévision » (p. 18). Ce livre ambitieux, au-delà de nous « renseigne[r] sur le fonctionnement même de la République en ces années-là » (Jean-Noël Jeanneney dans la préface, p. 9), témoigne également des difficultés de cerner un fait aussi multidimensionnel et complexe que l’éclatement ou, plus exactement, le démantèlement de l’Office de Radiodiffusion-Télévision Française (ORTF) au cours de l’été 1974. L’ouvrage de Bachmann a avant tout le mérite de nous rappeler, au travers d’un cas exemplaire, les enjeux bien réels et que trop actuels dont font l’objet les médias dans nos sociétés dites de communication...

 

 

 

Auteure : Sophie Bachmann

Éditions : L’Harmattan – collection Communication

Date de parution : Mars 1997