Radio: les auditeurs en représentation


livre - Radio: les auditeurs en représentation

livre - Radio: les auditeurs en représentation

RADIO : LES AUDITEURS EN REPRESENTATION
Les coulisses de « Bourdin and co » et du « téléphone sonne »

Les émissions de radio qui convoquent la parole de l’auditeur sont au cœur d’un paradoxe : elles sont anciennes (la première date de 1927) et elles ont longtemps été cantonnées au secteur du divertissement. Désormais les auditeurs s’expriment également dans des programmes d’information, de plus en plus nombreux, toutes radios confondues.
Laura Morillas a choisi de disséquer les rouages de la plus ancienne et, sans doute, de la plus emblématique de toutes ces émissions, le Téléphone sonne (France Inter), et d’une des plus innovantes, Bourdin and Co (RMC). Emission de débat pour l’une, forum à l’américaine pour l’autre ; l’auditeur semble assujetti à la volonté d’un journaliste-animateur « tout puissant ». Mais surtout, cette « ouverture verrouillée » constitue un moyen de revalorisation, une occasion de redéfinition et de relégitimation de la profession de journaliste.
Les discours des radios associant démocratie, citoyenneté et « émission forum » ne sont-ils finalement que des stratégies de justification ?

Laura Morillas est titulaire d’un master de sciences politiques. Au cours de l’année 2006-2007, elle a réalisé un mémoire sur la manière dont Esprit et Le Nouvel Observateur ont couvert le « Printemps de Beyrouth ».