Dictionnaire historique de télévision , De ABC à Zworykin


1507.1La télévision est un outil de communication dont l’usage est devenu indispensable à nos sociétés. Elle réalise le fantasme de la vision et de l’écoute à distance tel que l’imaginaire des conteurs l’exprimait avant que la technicité du monde moderne ne l’annonce dans une prospective raisonnable. De l’imagination d’un Lucien de Samosate, au IIe siècle de notre ère, aux intuitions d’amateurs passionnés de technique, mais dépourvus de formation scientifique : George Carey, un employé municipal de Boston, ou Constantin Senlecq, un notaire du Pas-de-Calais, la réalisation se mesure en millénaire.
On doit le premier projet porteur d’avenir à un jeune ingénieur allemand qui décrit, en 1884, le premier système d’analyse d’une image dom les éléments pourront être associés à la continuité d’un flux électrique. C’est un autre amateur, John Logie Baird, qui expérimente, à partir des années 20, toutes les possibilités d’usage de la télévision : la transmission d’images mobiles en noir et blanc puis en couleur, l’enregistrement et les échanges mondialisés par satellite.
La télévision entre dans le domaine des moyens de diffusion de masse au milieu des années 30. L’Allemagne inaugure une première station à Berlin en 1935. La France suit quelques mois plus tard. Le Royaume-Uni rejoindra le peloton un an plus tard. Les pouvoirs, politique et affairiste, devinent déjà l’importance d’un tel outil de communication.

 

Auteur : Jean-Jacques Ledos

Paru le 1/12/2013 aux éditions L’Harmattan