Cahier N°42 de 1944 (Octobre à Décembre)


N°42 SEPTEMBRE – NOVEMBRE 1994

L’année radiophonique 1944 (dossier établi par Bernard Lauzanne)
Bernard Lauzanne : Tandis que se taisent les voix de l’Occupation, renaît « La Radiodiffusion de la Nation Française » dans le sillage de la Libération – L’année radiophonique 1944 au jour le jour.
1 – L’attente
Claude Lévy : Radio de l’Etat milicien et opinion publique : les cent quatre-vingts jours de Philippe Henriot.
Une journée de programmes : 3 juin 1944.
Mathieu (entretien avec) : « J’ai fait des liaisons à grande distance avec des émetteurs de rien du tout ».
Philippe Modol : Rennes-Bretagne à la croisée des destins.
Edouard Dubois : La voix de René Payot à Radio Sottens.
Julien Green et André Breton à « La Voix de l’Amérique ».
Franck Bauer (entretien avec) : « J’ai dirigé Radio Madagascar après deux années à la BBC ».
Roger Nouma : Radio Brazzaville, l’instrument du Général – La naissance du « Réseau Duvernois ».
André-Gillois : Mes rapports avec de Gaulle et le message du 6 juin – Charles de Gaulle : Message du 6 juin diffusé par la BBC.
2 – La Libération
Maurice Schumann (entretien avec) : « Le 6 juin, j’ai entendu ma propre voix sur la plage où j’ai débarqué ».
Philippe Henriot : Editoriaux.
Jean Marin : La prise de possession de Radio Bretagne .
Marcel Bleustein-Blanchet : Une annonce anticipée : la libération de Paris.
Philippe Modol : La libération des radios : soutien stratégique, ambition géopolitique.
Jean-Paul Grinbert (entretien avec) : De la BBC à la mission militaire de Radio Luxembourg.
Raymond Marcillac : Comment Jean Guignebert a organisé la libération de la radio à Paris.
Jacques Magne : L’aventure élyséenne ou le commencement de la fin – Les ultras de la collaboration de « Radio-Paris » à « Radio-Patrie ».
Pierre Crenesse : La première annonce le 20 août.
Pierre Schaeffer : C’est Paris qui renseignera Paris.
Jean Thévenot : Août 1944, rue de l’Université.
Jacques Vasseur : Les correspondants de guerre de Radio France, d’Alger à Berchtesgaden – Le dernier reportage de Fernand Pistor.
Jacques Guinchard : La première dépêche de Pierre Bourdan.
Jacques Vasseur : Révélations sur Dachau.
3 – La renaissance
Pierre Barbier : La lente remise en ordre des programmes dans les décombres des studios libérés.
Sim Copans (entretien avec) : De la radio mobile en Normandie à la création de « Ce soir en France ».
Franck Ténot : Le retour du jazz-hot à Bordeaux-Lafayette – L’épuration, une étape nécessaire et difficile – Une semaine de programmes de la Radiodiffusion française (17 au 23 décembre 1944) – Sources et orientations bibliographiques.
Ils ont fait la radio
Hommage du président François Mitterrand à Pierre Brossolette – Pierre Holmes (1912-1993) – Jean Oudinot (1913-1994).
Michel Amoudry : Jean Carmet a été aussi un homme de radio.
Magazine
Campagne: « La radio dans ma vie ».

# >> >> Cliquez pour écouter
Philippe Henriot,  l?editorialiste de la     Radio Nationale            (Vichy).

Philippe Henriot, l’éditorialiste de la Radio Nationale (Vichy).

 

# >> >> Cliquez pour écouter
 Londres, 6 juin 1944

Londres, 6 juin 1944

 

# >> >> Cliquez pour écouter
Pierre Crenesse interviewe, au micro   de la Radio liberee, l?equipage du   premier char Leclerc arrive Place de  l?Hôtel-de-Ville.

Pierre Crenesse interviewe, au micro de la Radio libérée, l’équipage du premier char Leclerc arrive Place de l’Hôtel-de-Ville.

 

# >> >> Cliquez pour écouter
Jean Guignebert, ancien redacteur en chef puis   directeur de La Voix de Paris a Radio Cite, devient  le premier directeur general de la Radiodiffusion   française a la liberation.  Sa 1ere intervention a la radio liberee le 24 août 44 .

Jean Guignebert, ancien rédacteur en chef puis directeur de La Voix de Paris a Radio Cite, devient le premier directeur général de la Radiodiffusion française à la libération. Sa 1ère intervention à la radio libérée le 24 août 44 .